Les robots d’assistance sont contrôlés par une personne. Ils ne font pas de tâches «automatiquement» et ne peuvent pas bouger par eux-mêmes. Bref, ils font ce qu’on leur demande de faire, rien de plus.

Afin d’assurer que nos bras robotisés renforcent les capacités humaines, nous les avons conçus en fonction de la sécurité des utilisateurs. Les capteurs de couple dans chacune des articulations assurent la conformité active de nos bras robotisés, ce qui signifie que chaque bras peut s’arrêter et corriger sa trajectoire en plein mouvement.

Le bras robotisé JACO KINOVAMD a été nommé en l’honneur de Jacques Forest, l’oncle du Président et Co-Fondateur Charles Deguire. Inventeur du bras Manipulo, Jacques Forest était atteint de dystrophie musculaire et n’a pu conserver que l’usage de son pouce gauche, ce qui affectait sévèrement sa capacité à accomplir les tâches quotidiennes qu’il avait l’habitude de réaliser. Inventeur passionné, Jacques s’est mis à modifier les outils qu’il utilisait sur une base régulière. En 1993, il a créé son premier télé-manipulateur. Sa persévérance et son ingéniosité en ont inspiré plus d’un et c’est pourquoi cette nouvelle génération d’aide technique porte fièrement son surnom, JACO.

Le bras robotisé JACO KINOVAMD a été inventé pour une seule et unique raison : Accompagner les personnes vivant avec un handicap physique lorsqu’ils accomplissent de manière indépendante des activités de la vie quotidienne (AVQ).

Un robot d’assistance est tout indiqué pour les gens qui ont une mobilité limitée de leurs bras et de leurs membres supérieurs. Si la personne est en mesure de maîtriser elle-même la conduite de son fauteuil roulant motorisé, que ce soit par une manette, un contrôle céphalique ou tout autre technologie, il ou elle sera capable de contrôler le bras robotisé.

Non. Le bras robotisé s’installe sur l’assise du fauteuil roulant motorisé, et se place un peu à l’avant de l’épaule. Le tout est à l’extérieur du fauteuil.

Légèrement mais dans la plupart des configurations, le tout demeure moins large que l’empattement des roues. Dans quelques cas, le robot d’assistance élargit le fauteuil de 8 cm.

Le bras robotisé peut être configuré selon vos besoins. Si, par exemple, vous opérez le robot avec une main, le robot sera installé près de l’épaule opposée à cette main. La plupart du temps, vous choisissez le côté qui vous convient le mieux.

Comme avec tous les robots Kinova, la coque extérieure du robot d'assistance JACO est en fibre de carbone.