Dominic Champagne, le métronome

Vie @ kinova

À l’emploi de Kinova MD robotics depuis septembre 2016, le superviseur de production Dominic Champagne est très heureux de se retrouver dans cet environnement de haute technologie. Le père de famille de 38 ans est un travailleur acharné qui fonctionne à un rythme soutenu tel un métronome. Voici 10 questions à Dominic Champagne.

1- Parle-nous de ton cheminement de carrière?

J’ai étudié en électromécanique. J’ai suivi un cours de deux ans, par la suite j’ai été embauché dans une compagnie qui préparait de la salade, je m’occupais de toutes les machines qui étaient utilisées pour produire de la salade pour les supermarchés. Je m’occupais de l’entretien, de la préparation et de la modification des machines. J’ai fait ça pendant un an, ensuite j’ai été embauché chez Technicolor (pellicules de film) à Mirabel, une belle compagnie où j’ai beaucoup appris. J’ai commencé là comme électromécanicien, mais après 3 mois je suis devenu chef d’équipe et ensuite superviseur-planificateur pendant 6 ans, mais l’entreprise a fermé en 2011. Par la suite, je suis allé travailler pour une PME, Popco (emballage de collections de monnaie), où j’ai travaillé pendant 5 ans. J’étais directeur d’usine, mais comme c’est une petite entreprise j’avais plusieurs chapeaux et j’entretenais et modifiais toujours des machines.

2- Comment as-tu entendu parler de Kinova ?

J’avais une application de recherche d’emploi sur mon téléphone et un poste s’est ouvert chez Kinova. Le poste correspondait à mes compétences. J’ai postulé, c’est d’ailleurs le seul endroit où j’ai postulé, j’ai passé les entrevues et me voici.

3- Quels éléments de l’offre d’emploi correspondaient à tes valeurs, à ce que tu recherchais ?

Toutes les procédures que Kinova voulait mettre en place. La formation des employés, le système de santé et sécurité au travail et la planification sont des éléments qui m’étaient familiers et je savais que je serais performant dans ce milieu. L’entreprise est en pleine expansion alors ça m’attirait beaucoup. Et on ne se le cachera pas, la robotique c’est trippant (rire).

4- Si tu devais décrire ton travail simplement en une phrase que dirais-tu ?

Je dirais que mon travail consiste à m’assurer que tout le monde a les bons outils pour travailler. C’est de m’assurer qu’il n’y a pas de blocage et que tout fonctionne rondement.

5- Qu’aimes-tu de ton travail ?

Je dirais que j’aime trouver les forces de chacun et les mettre en évidence. Former les gens et les rendre meilleurs me plait aussi beaucoup. J’aime également l’aspect planification et essayer de prévoir les coûts à long terme.

6- Décris-nous le collègue de travail idéal ?

Il est un grand communicateur et il est respectueux. Ces deux qualités réunies peuvent nous mener loin. Je ne suis pas vraiment difficile finalement.

7- Que dirais-tu à quelqu’un qui voudrait travailler chez Kinova ?

Je lui dirais que c’est une entreprise qui est reconnaissante envers les gens qui travaillent et qui se donnent. Je dirais aussi que l’environnement de travail est exceptionnel, il y a beaucoup d’attentions envers les employés et c’est grandement apprécié. Dans tous les projets, la communication est mise de l’avant. J’ajouterais que l’équipe est formidable.

8- Selon toi, quelles qualités sont nécessaires pour travailler chez Kinova ?

La constance, la persévérance et être disponible.

9- Comment envisages-tu l’avenir chez Kinova ?

Sky is the limit. Dans le créneau de Kinova, il n’y a pas de limite. Je vois Kinova grossir énormément. Je me vois évoluer aussi dans l’entreprise. J’apprends énormément, j’aime ce que je fais et le faire à un autre niveau ce serait aussi très agréable pour moi.

10- Hors du travail, as-tu des passe-temps, des passions ?

Je suis musicien, je joue de la batterie depuis l’âge de 15 ans. L’hiver je pratique le ski et je joue au hockey une fois par semaine. Mais mes passions sont ma vie de famille et mes enfants. J’ai deux enfants, une fille de 11 ans et un garçon de 9 ans. La famille c’est super important.

Vous aimeriez travailler avec Dominic et les autres Kinoviens? Cliquez ici.  

Vous pourriez aussi aimer

Aperçus de l'industrie

Le Bon, la Brute et le Truand : Décrire la différence entre bonne et mauvaise science

Posez la question à n’importe quelle personne travaillant chez Kinova – ou dans toute autre entreprise de robotique portée sur le développement de la technologie dans le but d’accroître les compétences humaines – et ils vous diront à quel point leur travail peut être enrichissant.

Lire la suite
Nouvelles et événements

Robotique dans le système de santé ontarien: une décision qui pourrait avoir des conséquences désastreuses

Par Stuart Kozlick, vice-président robotique médicale chez Kinova

Le 8 août dernier, nous apprenions qu’un comité d’experts chargé de conseiller le gouvernement ontarien sur les dépenses à effectuer en matière de nouvelles technologies médicales considérait que l’utilisation de la robotique dans...Lire la suite

Presse

Charles Deguire présidera l’une des tables sectorielles de stratégies économiques en innovation

Le président et cofondateur de l’entreprise québécoise KinovaMD Charles Deguire présidera l’une des six tables sectorielles de stratégies économiques en innovation mises de l’avant par le gouvernement fédéral.

 

Enregistrer

Enregistrer

Lire la suite