Robotique chirurgicale : notre système de santé doit changer

Entretien d'experts

Écoutez l’entrevue complète ici.

La robotique médicale est en pleine croissance. Les avancées technologiques en cette matière sont nombreuses et certaines sont disponibles maintenant alors que d’autres progrès majeurs sont à prévoir dans un avenir très rapproché. Le système de santé canadien doit revoir rapidement ses priorités afin d’offrir les meilleurs soins possibles aux patients.

C’est ce qu’a affirmé Stuart Kozlick, vice-président robotique médicale chez Kinova Robotics dans le cadre d’une entrevue accordée à Accessible Media Inc. (AMI) de Toronto le lundi 15 mai.

Invité à commenter l’avenir de la médecine ainsi que les nombreuses avancées technologiques en matière de robotique médicale, M. Kozlick a expliqué que la robotique permettait d’outrepasser les limites physiques des professionnels de la santé et ultimement d’offrir de meilleurs soins aux patients.

« Avec la robotique chirurgicale, les outils traditionnellement opérés manuellement sont maintenant automatisés et motorisés ce qui permet aux chirurgiens d’obtenir des degrés de précision auquel aucun médecin ne pouvait rêver. Le poignet humain par exemple, il est limité dans ses mouvements, donc l’outils dans la main du chirurgien est aussi limité. La robotique médicale élimine ces limitations », a lancé M. Kozlick.

 

Aider et non remplacer

Selon une récente étude, 50 à 95% des nouvelles technologies médicales qui ont été approuvées, ne se rendent jamais dans le système de santé canadien. « Ça doit changer! », a ajouté avec insistance le représentant de Kinova Robotics.

Stuart Kozlick a aussi tenu à préciser que la robotique médicale n’avait pas la prétention ou l’objectif de remplacer les artisans du secteur de la santé. « Nous croyons fermement que les professionnels de la santé devraient se concentrer sur leur relation avec les patients et sur de nouvelles façons de pratiquer la médecine plutôt que de passer du temps sur la logistique, à remplir des rapports ou à faire des tâches répétitives qui n’ont aucune valeur ajoutée », a-t-il expliqué.

La robotique médicale a le pouvoir de libérer les professionnels de la santé de ces tâches répétitives qui n’apportent rien de concret aux patients.

Vous pourriez aussi aimer

Entretien d'experts

L’importance de ramener “l’innovation” sur terre

Le mot “innovation” est utilisé à toutes les sauces de nos jours. Alors que ce terme se banalise dans la langue de tous les jours, il convient de réexaminer ce qu’être innovant signifie réellement.

Lire la suite
Nouvelles et événements

Robotique dans le système de santé ontarien: une décision qui pourrait avoir des conséquences désastreuses

Par Stuart Kozlick, vice-président robotique médicale chez Kinova

Le 8 août dernier, nous apprenions qu’un comité d’experts chargé de conseiller le gouvernement ontarien sur les dépenses à effectuer en matière de nouvelles technologies médicales considérait que l’utilisation de la robotique dans...Lire la suite

Aperçus de l'industrie

Les robots mous, une innovation surprenante

Des chercheurs ont mis au point un robot pour le moins surprenant. Il s’agit d’un robot complètement souple sans moteur ou engrenage qui arrive tout de même à se déplacer seul.

Lire la suite