Médecins remplacés par des robots : restons calmes

Aperçus de l'industrie
Par Dave Parent

Dans son édition Web du 10 juillet dernier, le magazine Forbes publie un article au titre inquiétant. « Préparez-vous, les robots vont bientôt remplacer les médecins dans le système de santé ». Une affirmation nettement exagérée qui nécessite de plus amples explications selon l’expert en Robotique médicale de Kinova Robotics, Stuart Kozlick, qui se veut rassurant.

L’article de Harold Stark donne en exemple le robot de santé personnelle Mabu de la compagnie Catalia. Sa programmation consiste à aider un patient à se rappeler les heures de sa médication, à tenir un registre des progrès du patient et à le communiquer au médecin et à préparer le patient à faire face à la maladie. Il s’agit d’un robot qui remplace partiellement les infirmières à domicile. Le journaliste prend toutefois le soin de spécifier que ce robot n’a pas le mandat de remplacer le médecin traitant.

« La robotique ne remplacera pas les médecins, elle agira comme un outil supplémentaire pour améliorer les pratiques chirurgicales et ainsi guérir plus de patients et sauver plus de vies » -Stuart Kozlick

L’autre exemple proposé dans l’article est celui d’une chirurgie très minutieuse exécutée et réussie par un chirurgien d’Oxford University John Radcliffe Hospital, à l’aide d’un robot contrôlé à distance. L’opération consistait à enlever une membrane d’un centième de millimètre d’épaisseur de la rétine de l’œil d’un patient.  L’individu sur la table d’opération a recouvré la vue grâce à cette intervention. La chirurgie nécessitait un niveau de précision que l’homme est incapable d’atteindre. C’était la première fois qu’un robot était utilisé pour opérer un œil.

Un humain tout près

« Chez Kinova, nous croyons que la robotique doit être au service de l’humanité. Dans notre vision, la robotique ne remplacera pas les médecins, elle agira comme un outil supplémentaire pour améliorer les pratiques chirurgicales et ainsi guérir plus de patients et sauver plus de vies. La robotique permettra d’outrepasser les limitations naturelles du chirurgien en permettant des gestes d’une précision impossible à atteindre par l’homme, mais il y aura un professionnel derrière la machine qui prendra les décisions cruciales », explique Stuart Kozlick, vice-président robotique médicale chez Kinova Robotics.

Nul doute que la robotique dans le domaine de la santé soulève plusieurs questions éthiques. Pouvons-nous faire confiance aux robots et à l’intelligence artificielle quand vient le temps de prendre des décisions de vie ou de mort ? La technologie aura-t-elle le recul nécessaire pour évaluer les incidences morales de ses décisions ? Selon M. Kozlick, il s’agit d’un faux débat.

« L’intelligence artificielle n’aura pas le mandat de prendre des décisions aussi primordiales. Il y aura un médecin derrière la technologie afin de peser le pour et le contre et d’évaluer les différentes situations au mieux de ses connaissances médicales. L’expertise des médecins sera au cœur de la pratique et l’interaction humaine (médecin-patient) fera partie du processus de guérison, aucun robot ne pourra faire un meilleur travail que les médceins à ce niveau », assure en conclusion M. Kozlick.

Pour en savoir plus sur la robotique médicale

Vous pourriez aussi aimer

Entretien d'experts

La Robotique et le Monde Médical — les deux (ou trois) A du système de soins de santé

Lorsqu’on me demande, « Quel est le principal facteur qui rend l’introduction de la robotique dans l’espace médical si difficile ? », j’ai bien du mal à trouver une réponse. Et ce n’est pas parce que les difficultés n’existent pas, bien au contraire : je me dis plutôt, « Bon, par où devrais-je commencer ? »

Lire la suite
Aperçus de l'industrie

L’innovation dans le monde de la robotique, vue par une experte en marketing

[…] en ma qualité de professionnelle du marketing, j’étais impatiente de découvrir comment les entreprises intègrent l’élément marketing dans la planification de leurs produits. Alors que l’innovation foisonne, j’observe souvent que l’un des écueils les plus fréquents est la partie marketing : comment allez-vous atteindre votre clientèle? Comment allez-vous créer une connection entre votre produit et leurs besoins? Quelle est votre proposition de valeur unique? Ces questions restent souvent sans réponse à mon grand désarroi, et à celui de l’utilisateur final.

Lire la suite
Aperçus de l'industrie

Le Bon, la Brute et le Truand : Décrire la différence entre bonne et mauvaise science

Posez la question à n’importe quelle personne travaillant chez Kinova – ou dans toute autre entreprise de robotique portée sur le développement de la technologie dans le but d’accroître les compétences humaines – et ils vous diront à quel point leur travail peut être enrichissant.

Lire la suite